••• 'Attar Hallâj Rûmî Hâfez Mohammad Iqbal André Malraux Louis Massignon Nezâmî Henry Corbin René Guénon Mounir Hafez Armel Guerne Alain Daniélou •••
soufisme orientalisme ésotérisme mystique
spiritualité orientale philosophie arabe mystique musulmane

Petite anthologie occidentale/orientale

 

 

massignon_anthol_aurora
soufisme orientalisme ésotérisme mystique
Louis Massignon, 1883-1962

 


soufisme orientalisme ésotérisme mystique

LOUIS MASSIGNON

Louis Massignon

[La prose du Coran]

 

«



«
«
«
«
«

Pour essayer de comprendre l'influence du Coran, écrit en arabe, et qui a fait de l'arabe une langue de civilisation pour des millions d'âmes, il faut souligner les aspects spéciaux de la grammaire arabe, langue sémitique, puisqu'ils ont marqué le style de la pensée coranique. D'elle-même, la langue arabe coagule et condense avec un durcissement métallique, et parfois une réfulgence de cristal, l'idée qu'elle veut exprimer, sans céder sous la prise du sujet parlant. Elliptique et gnomique, discontinue et saccadée, l'idée jaillit de la gangue de la phrase comme l'étincelle du silex.

Déjà l'écriture arabe souligne cette densité : des mots, elle ne note que le « corps », les consonnes, seules écrites en noir sur la ligne ; tandis que l'« âme » des mots, leur vocalisation et intonation, n'est noté que facultativement (et jadis en rouge) hors de la ligne. Cette physionomie de contrastes condensés a été imposée par la littérature arabe à la rhétorique de tous les peuples musulmans.

[…]

Précisons maintenant que le Coran est le premier texte arabe connu qui soit rédigé en prose et non en vers.

Tant que les langues primitives restent magiquement captives du rythme poétique, elles ne peuvent faire concevoir purement l'idée, elles ne peuvent devenir des langues de civilisation. Ce n'est pas sans raison que le Prophète arabe dénonçait les poètes de son temps comme des « possédés ». La rime et le mètre paralysent la libération de la pensée, captive de la mnémotechnique.

L'invention de la prose délivre la pensée des exigences métriques, des césures, des cadences. Évidemment, le Coran contient, surtout au début chronologique de sa notation, bien des passages en prose rimée, mais la rime s'interrompt quand la pensée l'exige, et ne la commande jamais.

Telle est la première originalité du Coran.

»



Louis Massignon,
En Islam, jardins et mosquées,
Le Nouveau Commerce, 1981, pp. 23 sq..
[Nous avons respecté la typographie de cette édition,
où le mot Coran figure en italiques.]

 

 

 

Frontispice et page de grand titre de La Passion de Husayn Ibn Mansûr Hallâj, « Bibliothèque des idées », 4 volumes, Gallimard, 1975. Portrait de Massignon par Yvonne Chevalier.

 

 

bouton_anthologie
Découvrir le sommaire raisonné
de la Petite anthologie occidentale/orientale.
Cliquez ici.

 

••• 'Attar Hallâj Rûmî Hâfez Mohammad Iqbal André Malraux Louis Massignon Nezâmî Henry Corbin René Guénon Mounir Hafez Armel Guerne Alain Daniélou •••
soufisme orientalisme ésotérisme mystique pères du désert
spiritualité orientale philosophie arabe mystique musulmane
Perse Iran Arabie Pakistan Inde Maghreb Égypte

Permalien

INTEXTE
INTEXTE

L'Orient désigne le monde spirituel
qui est l'Orient majeur auquel se lève
le pur soleil intelligible,
et les « Orientaux » sont ceux dont la demeure intérieure reçoit
les feux de cette éternelle aurore.
INTEXTE
Henry Corbin

INTEXTE
derviches_logo

JEAN MONCELON
COLLECTION
La collection
« D'Orient et d'Occident »
est dirigée par
Jean Moncelon
aux éditions InTexte

JEAN MONCELON
logo_site_menu

INTEXTE
INTEXTE
Jean Moncelon
a fondé et anime le site

D'Orient et d'Occident
www.moncelon.com

D'ORIENT ET D'OCCIDENT
D'ORIENT ET D'OCCIDENT

 

NOUVEAU
Achat en ligne
sur le site

Cliquez ici.

 

 

 

 

bouton_anthologie
Découvrir le sommaire raisonné
de la Petite anthologie
occidentale/orientale
.
Cliquez ici.

Rechercher